Ligue de Hockey Junior AAA du Québec

Pier-Alexandre Poulin: un entraîneur-chef d'expérience

 

Bénédicte Pucar Le Blanc

 

L’entraîneur des Condors du Cégep Beauce-Appalaches, Pier-Alexandre Poulin, a connu un parcours très enrichissant dans le domaine du hockey. Il est inévitablement une source d’inspiration auprès de plusieurs jeunes.

 

L’athlète a développé une passion pour le hockey dès son plus jeune âge. Cette dernière était si prononcée qu’elle s’est transmise à sa sœur cadette Marie-Philip, qui n’a plus besoin de présentation. Sur la scène internationale, elle s’est illustrée avec Équipe Canada. Lorsque Marie-Philip fut son entrée dans le novice, Pier-Alexandre qui lui était dans le pee-wee, s’est immédiatement impliqué dans le personnel entraîneur. Son intérêt pour cet emploi a donc débuté il y a fort longtemps. Sa complicité avec sa sœur n’a cessé de croître depuis, étant donné que le duo s’entraînait de manière assidue afin d’atteindre les prochains niveaux, comme la Ligue de hockey junior majeur du Québec.

 

Son parcours

Après son immense dévouement, Pier-Alexandre fut un choix de première ronde en 2004 des Olympiques de Gatineau (LHJMQ) mais c’est cependant au sein des Fog Devils de St-John’s en 2005 qu’il fera ses débuts dans la LHJMQ suite au repêchage d’expansion de la ligue. Par la suite, il finira son stage junior avec les Beavers de Moncton dans la Ligue junior A des Maritimes avant de jouer pour la formation de l’Université de Moncton (U SPORTS) pendant quatre saisons, tout en décrochant un baccalauréat en enseignement de l’éducation physique et une maitrise en administration scolaire.

 

Récemment, après avoir œuvré six ans au sein d’Hockey Canada en tant que responsable des programmes scolaires, ainsi que trois ans à titre d’entraîneur à temps partiel dans les équipes Bantam AA et AAA, Midget Espoir et avec les Dinos de l’Université de Calgary  en Alberta, Pier-Alexandre avait besoin d’un nouveau défi. Il a alors accepté le poste d’entraîneur-chef et directeur-gérant des Condors,

un emploi qui le comble de bonheur. Après s’être occupé de bâtir complètement le programme et de faire le recrutement, il entraîne les jeunes depuis seulement deux mois, étant donné les imprévus de la COVID-19. «Quand je vois les jeunes s’amuser sur la glace, tous les sacrifices en raison de la COVID-19 valent la peine», souligne-t-il.

 

Son nouveau rôle

Pier-Alexandre savait depuis ses débuts que ce poste était fait pour lui. Lorsqu’il jouait dans le La Ligue de hockey junior majeur du Québec, il passait un temps fou à observer l’équipe d’entraîneurs. Sa curiosité était aiguisée face à l’organisation d’une équipe de hockey.

L’entraîneur-chef mentionne également qu’il ne peut comparer son parcours en tant que joueur et entraîneur, puisque les deux rôles comportent diverses responsabilités et un différent stress, mais il ne regrette pas la transition.

« Je suis très excité d’entamer la saison ici. Nous sentons l’appuie des gens locaux et je pense que nous aurons un bassin de partisans solides, tout le monde est gonflé à bloc, c’est de bonne augure, » confie-t-il.  

 

 

Partenaires

NAPA
Trévi big box
91.9 Sports
Graduor
NAPA
Trévi big box
91.9 Sports
Graduor
NAPA
Trévi big box
91.9 Sports
Graduor

Social

Partenaires

Napa pièces d'autos
Bardagi Tinarardi
GradeSlam
HeadCheck Health
SP
91.9 Sports
Graduor
Trévi